This Page

has been moved to new address

Objectif être la plus belle, mode d'emploi

Sorry for inconvenience...

Redirection provided by Blogger to WordPress Migration Service
Les chroniques d'une blonde: Objectif être la plus belle, mode d'emploi

vendredi 4 avril 2008

Objectif être la plus belle, mode d'emploi

.
.
On a toutes dans notre entourage proche ou lointain une de ces filles qu'on ne peut supporter parce que plus grande, plus belle, plus mince, plus blonde, plus tout quoi !
Eh oui parce que hormis cette pimbêche de Gisèle Bundchen qui, du haut de son mètre 80 bien tassé, nous exaspère définitivement il y a aussi Claudia ou Julia (prononcé avec l'accent bien sûr : "Claodiiiiaaa" ou "Rouliiiiaaa"), notre voisine de banc d'amphi par exemple qui, en plus de son prénom fantastiquement exotique appelant à la sensualité, et à défaut de venir à la fac uniquement dans le but d'étudier, se permet le luxe de mettre à genou tout ce qui ressemble de près ou de loin à une espèce de type mâle à coup de jambes interminables et fuselées ou de seins outrageusement galbés, le tout moulé dans une tenue qui lui sied à ravir !
Ce que c'est énervaaaaaant !
En plus, Claudia-Julia aurait pu être une idiote finie mais NON ! Elle est intelligente et les questions qu'elle pose en amphi, de sa voix la plus naturellement sensuelle, sont pertinentes, ce que lui fait admirablement remarquer le maître de conférence (lui aussi très certainement époustouflé par cette beauté euh cette culture) !
.
Avouons aussi que porter un prénom pareil, aux sonorités latines, ça aide. Bah oui ! "Rouliiiiaaa" c'est tout de suite plus chantant que le bon vieux "Marie" qui me sert de prénom ! Quoique, si on y réfléchit bien, Mlle Gisèle non plus n'est pas gâtée de ce côté-là ! C'est peut-être même pire que Marie un prénom aussi lourd que Gisèle ! Ah bah oui mais non elle ne fonctionne pas ma théorie... Bah non ! Elle a le corps de déesse qui compense. C'est mathématique : un avantage efface (ou du moins atténue) un inconvénient.
.
Nous qui fréquentons la fac depuis quelques années déjà avons eu beaucoup de mal à nous faire connaître d'un petit cercle d'étudiants mais la Claudia-Julia elle elle dit bonjour à tous ceux qu'elle croise et le plus naturellement du monde !
Ah ! Qu'on la déteste cette pimbêche, qu'on la déteste !
On se prend même à imaginer des scénarii rocambolesques dans lesquels mademoiselle-je-suis-belle-je-n'ai-rien-fait-pour aurait le rôle de la looseuse et ça Dieu que c'est bon.
Je ne vais évidemment pas vous cacher que quand ladite détestée rentre dans mon champs de vision les quolibets vont bon train : "Je ne sais vraiment pas ce qu'ils lui trouve tous !", "C'est pas un bouton qu'elle a là ? Mais siiiiiii regarde, lààààààà sur le front, sous sa frange", "Son top n'est pas du tout assorti à son pantalon. C'est d'un mauvais goût !" et j'en passe.
.
.
:: Quelques uns de mes délires fantasmés ::

.
- je lui fais un croche-pied alors qu'elle traverse le hall en souriant et en saluant l'assemblée et là je vous assure qu'elle fera moins la maline (mais avec la chance qu'elle a cette sotte, au lieu de la pointer du doigt en ricanant, ces messieurs seraient bien capable de se ruer sur elle pour lui porter secours et, cerise sur le gâteau, si l'un d'entre eux a surpris mon startagème JE passerai pour la méchante) ;
.
- faire voter une nouvelle loi qui stipulerait que je dois être la plus belle de la fac ! On établirait donc un barème de beauté pour recaler les filles qui accumuleraient trop de "points beauté" ;
.
- je me poste à l'entrée, en embuscade, et dès qu'une fille estimée un peu trop jolie (du moins plus jolie que MOI) franchit le pas de la porte je lui asséne un coup de sac (rempli au choix d'une enclume, de briques, de planches cloutées, etc. il ne faut pas lésiner sur les moyens, l'espèce est tenace) discret mais assez violent pour l'envoyer au tapis et lui faire passer l'envie de revenir étudier dans ces murs ;
.
- je lui emprunte ses cours (ou lui vole oui pourquoi pas, c'est envisageable), je l'empêche d'accéder au tableau des salles de cours pour qu'elle ne sache jamais où se rendre, ou encore je fais tout pour qu'elle arrive en retard à tous les cours et tout ceci afin de la dégouter "de ce système bien trop injuste pour une fille aussi sensible qu'elle" (mouahahahaha).
.
.
Bon et puis si, malgré tous ces plans d'action, miss Claudia-Julia, fille haïe de son état, s'accroche, alors vous n'avez plus qu'à envisager de changer de fac (ce qui revient à devoir recommencer les phases depuis le début. Eh oui ! je vous l'ai dit on a toutes une pimbêche, où que l'on soit !), d'arrêter vos études (mais le problème restera le même dans le milieu professionnel) ou bien faire avec et laisser la pimbêche envahir vos pensées, vos cauchemars, votre terrain.
.

.
Attention tout de même à ne pas trop cracher sur le specimen parce qu'avec un peu de (mal-)chance on est nous aussi la Claudia-Julia de quelqu'un d'autre !

.
.
Penser à :
- créer une association de lutte "toutes contre la pimbêche obsédante" et mettre au point d'autres techniques d'éradication de l'espèce susnommée
- arrêter de complexer pour se trouver belles (à notre juste valeur quoi ! et toc !) et, si on se trouve belle, c'est logique, on ne trouvera pas de Claudia-Julia à détester
- soumettre mon problème aux politiques afin que tout cela soit rendu public et officiel mais surtout afin que les parasitées comme moi ne souffre plus (comment ça j'exagère ?!)

Image : Getty

Libellés :

10 commentaires:

Anonymous Elsa a dit...

le pire c'est qu'au lycée y'a une pouffe du genre, et qu'elle s'appelle Julia! lol

Bisousss

3/4/08 6:27 PM  
Blogger Ness in the mood of mode a dit...

si tu crée ton association moi je veux bien en faire partie!
Ce qui me tue c'est que la Mzelle Gisèle à beau avoir un nom anti sexy, quand tu la regarde on oublis qu'elle à le nom d'une des comiques des Vamps

3/4/08 7:01 PM  
Anonymous Delph a dit...

Ça serait quand même fou de passer pour la méchante juste pour un petit croche patte! :)

Tout comme on est toujours le con de quelqu'un, on est toujours la plus belle de quelqu'un d'autre... Enfin j'espère! :)

3/4/08 11:17 PM  
Blogger Emidala a dit...

Quand j'ai envie de latter une fille, en général ce n'est jamais parce que je la trouve plus belle que moi (oui je suis narcissique au plus haut point: j'ai tendance à me trouver mieux que toutes les filles, exception faite de mes copines). En général c'est parce que la fille remue trop d'air pour attirer l'attention (et que ça marche... mais bon).

5/4/08 9:40 PM  
Anonymous P'tite Vodka a dit...

ATTENTION... les clous de la planche pourraient abîmer le sac !!!... mais le coup de la brique me plaît bien : bien dur et quand même moins encombrant qu'une enclume.

5/4/08 11:38 PM  
Anonymous sab a dit...

J'adore ^^
Et j'en connais aussi pas mal. Mais je crois que le pire de tout c'est quand la dénommée Julia est l'une des ex de notre cher et tendre. Ou la fille avec laquelle il a eut envie de sortir quand il avait 15ans. La, on (comprendre: moi) a juste envie qu'elle déménage au pays de fort fort lointain (mais qu'elle y vive très heureuse hein ^^)

Et nempeche, moi je dis que toi aussi tu as un coté Julia, mais le coeur sur la main, LA julia que l'on aime trop fort

Enormes bisousss

5/4/08 11:58 PM  
Anonymous Sekhmet a dit...

Ta Claudia Julia c'est ma collègue de travail...une magnifique blonde aux yeux bleus et terriblement intelligente... juste que je la détesterais si elle n'étais pas aussi gentille et attachante... c'est une horreur...

Enfin bienvenu dans le club...

6/4/08 1:11 AM  
Anonymous Indy a dit...

J'ai beaucoup aimé l'article mais je vais quand même jouer l'avocat de cette pauvre Claudia Julia, car ces jolies filles qui ne font rien justement pour avoir tout pour elle, il faut un peu se mettre à leur place ! ^^
Mais j'adore la dernière phrase très positive, nous sommes toutes la Claudia Julia de quelqu'un. Moi je sais que je suis la Cindy (Crawford) de quelqu'un. Oui, il y en a plus discret que d'autre, mais certainement pkc j'ai la même mouche au coin de la bouche. J'aurais préféré être sa Angie :p lol
Sur ce je t'embrasse et je te dis merci de tes commentaires et de tes visites.

7/4/08 6:41 PM  
Blogger Julie a dit...

Je ne suis pas la seule dans ce cas ! C'est rassurant parce qu'à chaque fois que je médis sur la "Julia-Claudia" de mon lycée... on me dit que "ah bon, moi je la trouve sympa. Je comprend pas pourquoi tu dis ça...T'es vraiment trop jalouse." Et du coup, c'est moi qui passe pour la méchante aigrie.

Mais qui critiquerons-nous si ces filles n'existaient pas ?

12/4/08 6:52 PM  
Blogger Delphine a dit...

et le pire c'est que c'est vrai tout ce que tu racontes :D trop bien écrit tout sa :)

18/4/08 8:15 PM  

Enregistrer un commentaire

Abonnement Publier les commentaires [Atom]

Liens vers cet article:

Créer un lien

<< Accueil